Rechercher
  • Atelier Patine

Les 4 types de finitions pour relooker un meuble ancien.

Dernière mise à jour : 21 nov.





Vous avez chiné un meuble ou vous avez décidé de vous lancer dans la rénovation du buffet de votre grand-mère ?

Vous l’avez poncé et correctement nettoyé et le voici maintenant prêt pour la dernière étape, celle qui va le sublimer et lui donner toute son allure!


Je vais vous dire ici l’essentiel de ce que j’ai appris sur les finitions pour la restauration d’un meuble. Il ne s’agit que des finitions que j’ai personnellement testées.


Les types de finitions pour votre meuble vintage ne manquent pas et il peut parfois s’avérer compliqué de se décider surtout quand il s’agit de notre premier relooking.

Vous voici devant le rayon de vernis, huiles et peintures de votre magasin de bricolage incapable de savoir vers quoi vous orienter ?


Ce choix est crucial pour le rendu final de votre relooking mais également pour la protection que vous souhaitez apporter à votre meuble en fonction de l’usage que vous en ferez et il ne faut pas le négliger.

Car outre l’aspect purement physique qui conviendra le mieux à votre meuble, d’autres critères entrent en compte.


Je vais essayer de vous éclairer au travers des 4 finitions les plus courantes pour votre meuble à rénover.



1.Le vernis pour protéger un meuble ancien




Sur quel type de meuble appliquer du vernis ?


Le vernis est souvent la finition à laquelle on pense en premier lorsque l’on veut protéger notre meuble. Il apporte une finition élégante et convient à toutes les essences de bois. Il crée un film protecteur à sa surface pour le protéger, contrairement à l’huile qui pénètre le bois en profondeur.

Résistant aux chocs, c’est une finition solide conseillée pour des meubles qui seront très sollicités comme des tables, bureaux ou des plans de travail.



Quel rendu apportera le vernis à votre meuble ?


Le choix de votre vernis est important car c’est lui qui déterminera l’aspect final de votre meuble.

Il existe plusieurs aspects de finition pour le vernis. Mat, satiné ou brillant, teinté ou non, à vous de choisir l’aspect que vous souhaitez pour le rendu final de votre relooking.

Vous trouverez en vente de nombreuses marques de vernis, mais je vous conseille d’opter pour un vernis à l’eau plus écologique. Ils ne sont pas faciles à trouver dans les magasins de bricolage, et il vous faudra vous orienter vers un achat en ligne si comme moi vous souhaitez faire attention au type de produits que vous utilisez.


Comment utiliser les vernis ?


Le vernis nécessite deux ou trois couches appliquées à l’aide d’un pinceau ou d’une brosse plate. Il conviendra de poncer légèrement avec un abrasif fin entre chaque couche pour une meilleure adhérence. Veillez à bien respecter ces étapes qui sont importantes pour la qualité finale de votre armoire, buffet, commode ou autre meuble ancien que vous souhaitez protéger.

Si le vernis s’écaille avec le temps il sera nécessaire de poncer à nouveau le meuble pour le revernir.


2. Les huiles pour protéger un meuble ancien



Sur quel type de meuble appliquer une huile ?


L’huile tout comme le vernis peut s’appliquer sur tous les meubles en bois qui ont été correctement poncés au préalable et prêts à recevoir la finition.


Quel rendu apportera l’huile à votre meuble ?


L’huile est un produit que j’ai commencé à utiliser dans la rénovation de mes meubles après le vernis mais elle m’a rapidement conquise. J’apprécie particulièrement qu’elle soit non filmogène contrairement aux vernis et aussi durable.

Elle ne créée pas de couche « plastifiante » à la surface du bois qui peut s’altérer avec le temps mais le nourrit et le protège en profondeur. Cette finition permet de garder l’aspect naturel du bois tout en le sublimant et va l’imperméabiliser de l’intérieur en le saturant et en limitant ainsi les risques d’altération.


Il existe plusieurs types d’huiles, les huiles végétales ou les huiles minérales comme « l’huile dure » Les huiles végétales telles que l’huile de lin ont tendance à foncer légèrement le bois.

Comment utiliser une huile végétale ?


Il existe plusieurs sortes d’huile végétales mais la plus courante est l’huile de lin. Elle se mélange avec de l’essence de térébenthine qui aide l’huile à pénétrer le bois en le fluidifiant. On mélange 70% d’huile de lin et 30% d’essence de térébenthine.

L’huile s’applique au pinceau puis on absorbe le surplus avec un chiffon. Attention, prenez garde à bien imbiber votre tissu d’eau une fois terminé pour éviter tout risque d’auto-combustion du chiffon.


L’entretien au quotidien est facile, il suffit d’essuyer le meuble avec un chiffon sec. Avec le temps il peut être nécessaire de re huiler le meuble (par exemple les meubles extérieurs que je re huile chaque printemps).

Si vous décidez un jour de peindre un meuble que vous avez huilé ce sera compliqué car l’huile pénètre le meuble en profondeur.

Ces huiles végétales présentent quelques inconvénients lors de l’application. Une surcouche peut entrainer une texture parfois grasse au toucher. Le temps de séchage peut parfois s’avérer long.

C’est pourquoi j’ai pour ma part une petite préférence pour les huiles minérales.


Comment utiliser une huile minérale ou huile dure ?


L’huile dure protège le bois et magnifie son éclat. C’est un mélange à base d’huile végétale qui pénètre le bois, de résine qui forment un film protecteur et d’un solvant pour aider au séchage.

Elle est étudiée pour pénétrer le bois en profondeur comme une huile alimentaire et durcir pour former un film de protection. Elle sera légèrement plus filmogène qu’une huile végétale qui pénètre entièrement le bois.

Elle s’applique facilement à l’aide d’un pinceau et nécessite 2 couches. On peut de temps en temps afin de redonner un coup d’éclat à notre meuble repasser une couche d’huile dure.

Attention certaines huiles dures bios ou naturelle ont des temps de durcissement long. Les huiles dures traditionnelles se trouvent facilement en magasin de bricolage, mais si on souhaite une huile dure bio il faudra se rendre sur internet.

Personnellement il s’agit du type de finition que je préfère si on ne veut pas peindre son meuble et si on souhaite le protéger de la façon la plus naturelle et durable. Depuis que j’ai essayé les huiles, je n’utilise pratiquement plus de vernis.


3. Les cires pour protéger un meuble ancien





Il existe plusieurs types de cires. Elles peuvent être d’origine végétale ou animale. Je les aime car elles apportent un coté chaleureux aux meubles et en plus leur odeur est emplie de souvenirs. Pour moi c’est une véritable madeleine de Proust et son odeur à elle seule évoque tout de suite le meuble ancien, la brocante et l’authenticité d’une meuble en bois.


Pour quel type de meuble ?